jeudi 17 février 2011

DSI

1993-2002 - DSI : logiciel éducatif de dessin technique. Une application qui tournait sous MS DOS, écrite en Borland Turbo Pascal, qui permettait de s'entraîner à la reconnaissance des 6 vues d'un objet technique. Logiciel édité par Logieduc puis par Chrysis.

L'idée de construire ce logiciel m'est venue de l'utilisation de 2 logiciels existants vendus par la société Logieduc et portant sur l'apprentissage du dessin technique. L'un (Cube 4) était très simple : il s'agissait d'empiler des cubes, l'autre plus ardu dans la reconnaissance des vues d'un objet technique (Dessduss). J'ai donc décidé de faire un logiciel d'apprentissage intermédiaire. Le logiciel consistait à partir d'un objet technique en perspective cavalière à placer les 6 vues à leur emplacement (vue de face, vue de dessus etc.). Maitrisant le logiciel Turbo Pascal (appris à l'IUT de Montpellier), je me suis mis à écrire le logiciel. A cet époque j'avais commencé à donner des cours de Technologie à Montpellier et ses environs. Comprenant la philosophie de la démarche de projet, je me suis dit que je pouvais l'appliquer à ce produit. J'ai donc rencontré d'autres professeurs de Technologie pour analyser les besoins. A cet époque M. Caleja était inspecteur de Technologie et nous nous rencontrions le mercredi après midi dans un collège de Maurin. J'ai rencontré des professeurs de Technologie du collège de Poussan (M. et Mme Zanetti) dans l'Hérault.

Une fois la version de démonstration finie, j'ai contacté le responsable de l'entreprise Logieduc. Celui-ci s'est montré intéressé par l'édition de ce logiciel. Après certains correctifs réalisés, l'édition s'est faite à partir de l'année 1994 et s'est poursuivie jusqu'en 2002.

J'ai présenté ce projet, avec une application pédagogique, lors de mon oral du CAPET (Certificat d'Aptitude Professionnel à l'Enseignement Technique) en 1994. Ce projet n'a pas reçu les honneurs du jury puisque ma note a été de 5/20. Il faut dire qu'à l'époque les projets informatiques en Technologie au collège n'était pas dans l'acceptation commune, l'informatique étant toujours considérée à part dans les processus industriels.

Cela ne m'a pas empêché d'avoir mon CAPET et d'exploiter ce projet d'une façon pédagogique avec des élèves d'un collège de centre ville de Montpellier l'année 1994-1995, où une version 2.0 de DSI est sortie, mais cette fois-ci cette version n'a pas été éditée, la première faisant suffisamment recette.