mardi 18 novembre 2008

Le niveau des élèves en informatique en France !


Le problème avec l’informatique en France c’est qu’on y a tellement cru dans les années 70, 80 que l’on a tout laissé tomber quand internet est arrivé.

Alors que dans le milieu des années 90 on pouvait véritablement lancer l’apprentissage de l’ordinateur au collège, continuer l’enseignement de l’informatique en lycée avec sa poursuite dans le supérieur, tous les efforts d’hantant ont été anéantis.

Aujourd’hui, le niveau des élèves qui sortent du collège, lycée ou de l’université résulte plus de leurs habitudes personnelles ou de leur passion pour l’usage de l’ordinateur qu’autre chose.

Demandez à un étudiant de vous écrire son rapport avec un traitement de texte : vous vous apercevrez que les fautes de frappe sont nombreuses, que l’utilisation des styles, références, notes de bas de page, table des matières et autres fonctionnalités de ce genre ne sont pas connues. Mon fils a passé son année de cinquième au collège en allant deux fois une heure sur un ordinateur pour passer des tests de Physique.
Même en y mettant de la bonne volonté, dans un collège ultra informatisé, un élève aura passé 40 heures dans une année à utiliser un ordinateur. Pendant cette même année il aura passé 1400 heures à utiliser un stylo pour écrire.

Quand on sait à quel niveau l’ordinateur est utilisé dans le domaine professionnel : industrie, services etc.. on comprend qu’il y a beaucoup de retard à rattraper.

Plus que l’usage c’est bien l’apprentissage qui doit avoir lieu. Comment en 2008 la majorité des apprenants de l’école ne sait pas à la sortie du collège manipuler raisonnablement un fichier, définir son format et connaitre le logiciel qui permet de l’ouvrir ?

L’esprit franchouillard n’y est certainement pas pour rien. Internet venait des Etats-Unis et nous en France nous avions mieux : le Minitel. Depuis le retard s’accumule, renforcé par le mauvais choix de ne pas transformer la discipline technologie en informatique au collège. Renforcé par l’introduction du B2i comme une rustine sur une chambre à air percée.

L’ordinateur est un outil et comme le langage il a besoin de bien plus de temps que l’on y consacre actuellement pour savoir bien s’en servir. Notez que pour la langue maternelle, un élève aura passé 11 ans à l’apprendre à raison de 5 heures par semaine en moyenne. L'apprentissage de l’ordinateur qui est l’outil de communication de notre société est quasiment inexistant à côté ...